Aller au contenu

Panneau Acoustique en Homestudio

panneau acoustique homestudio

Tu n’arrives pas à obtenir un son correct en prise de son, mixage ou mastering, c’est agressif, flou dans les basses ? Il y a trop de reverb ? Trop d’écho ?

Le traitement acoustique en studio et homestudio est le premier facteur du résultat audio final, le panneau acoustique absorbant, les mousses acoustiques et les diffuseurs permettent de l’améliorer grandement. Le fabricant de traitement acoustique français PYT audio était déjà venu en parler.

Le son de la pièce est le premier EQ, la première reverb. C’est donc la première chose à prendre en considération avant l’achat d’un bon microphone, d’un super préampli à lampe, d’une carte son haut de gamme et d’une bonne paire d’enceintes de monitoring…

En prise de son plus le micro sera qualitatif et fidèle et plus il retranscrira le son de la pièce. Il est donc primordial que la pièce sonne bien, que le temps de réverbération soit contrôlé, qu’il n’y ai pas de mauvais écho, de filtrage en peigne…

En mixage la meilleure paire d’enceintes de monitoring ne donnera pas de résultat satisfaisant sans un traitement acoustique adapté.

Le traitement acoustique d’un studio passe donc par le placement de panneaux acoustiques bien choisis et bien positionnés.

Les panneaux acoustiques se déclinent en trois types :

  • Le panneau acoustique absorbant
  • Le panneau de type diffuseur acoustique
  • Le panneau acoustique hybride absorption + diffusion

Pour bien évaluer tes besoins et bien positionner tes panneaux, tu auras besoin du logiciel gratuit REW d’une carte son et d’un micro de mesure qui permet de mesurer la réponse à la fréquence de la pièce, pour voir quelles fréquences sont amplifiées ou diminuées et de mesurer le RT60 (temps de réverbération).

Panneau acoustique absorbant de studio et mousse acoustique

Le panneau acoustique absorbant sert comme son nom l’indique à absorber le son sur une large plage de fréquence audio. Les mousses acoustiques quant à elles ne fonctionneront que sur les médiums aigus et les aigus, voici quelques exemples d’applications :

  • Atténuer les effets indésirables d’une réverbération trop prononcer
  • Atténuer les réflexions arrière d’une enceinte de monitoring
  • Séparer acoustiquement, isoler le son entre plusieurs musiciens
  • Isolation phonique

Si la pièce est trop brillante, si les aigus son trop présent trop agressif, il est facile de les absorber avec des tapis et des rideaux lourds qui seront de bons absorbants.

Il est plus difficile de réduire les fréquences médium, le mobilier types canapé et lit atténueront ces fréquences. Mais si tu veux travailler efficacement il te faudra des panneaux acoustiques d’une épaisseur d’environ 100 mm, ils commenceront à agir à partir de 200 Hz. Pour les bricoleurs la solution économique est de s’en fabriquer à l’aide de laine de roche et de bois, c’est tout aussi efficace que les panneaux absorbant vendu dans le commerce.

Attention cependant de ne pas faire l’erreur de vouloir remplir l’espace de mousses acoustiques de studio et de panneaux acoustiques absorbants, de trop étouffer le son et d’obtenir une chambre anéchoïque. Ce n’est ni bon pour la prise de son, ni bon pour le mixage. Ces deux étapes nécessitent un son naturel et contrôlé.

Cas d’une contrôle room

La « control room » est la pièce ou l’on mix, si c’est la même pièce que le live room (pièce de prise de son) il sera peut-être bien d’optimiser la pièce pour avoir une bonne control room. Une bonne pièce de mix pourra être adapté à la prise de son mais pas forcément l’inverse.

Pour mixer il est très important d’avoir un son neutre avec une courbe de réponse à la fréquence plate sur la plage 20 Hz 20 kHz.

D’avoir un temps de réverbération RT60 aux alentours de 0,2 s sur cette même plage de fréquences. Sachant que dans les basses fréquences il sera très difficile d’obtenir ce résultat sans un gros traitement acoustique avec une forme de pièce adapté et des basstrap efficaces.

Et de ne pas avoir de mauvais échos appelés échos flutter ou de filtrage en peigne.

Pour ce faire il est important d’avoir une pièce adaptée avec un traitement acoustique, une bonne paire d’enceintes de monitoring, de bien les placer dans la pièce.

Les panneaux acoustiques absorbants vont nous permettre de bien gérer les temps de réverbération et la réponse à la fréquence de la pièce. Nous aurons des panneaux destinés aux fréquences médium aigu :

Et des absorbeurs pour les basses fréquences appelés basstrap qu’il faudra placer dans chaque angle de ta pièce. Là où les ondes stationnaires ont plaisir à se réfugier. Pour le vérifier par toi-même diffuse de la musique et va écouter dans un coin de la pièce, tu devrais entendre plus de basse qu’au milieu. Ces ondes stationnaires sont gênantes pour mixer proprement, pour travailler précisément sur les basses fréquences. Les basstrap à membrane ont une efficacité accrue face à ce problème mais sont plus chers.

Il est d’usage en cabine de mixage de bien gérer les ondes sonores à l’arrière des enceintes de monitoring afin qu’elle évite de se réfléchir sur le mur arrière. Nous placerons donc un maximum d’absorption derrière les enceintes pour avoir un son mat.

Devant au point d’écoute, il faudra un savant mélange d’absorption et de diffusion pour garder une notre RT60 à 0,2 s.

Si la pièce est très haute de plafond il peut être intéressant de disposer de panneaux acoustiques au plafond pour diminuer le temps de réverbération de la pièce.

Cas d’une live room

Dans la live room (pièce destinée à la prise de son) le résultat peut être différent plus mat ou plus réverbéré suivant le son désiré à la prise. Il peut être une bonne idée d’avoir des panneaux acoustiques modulables, ou facilement déplaçable pour créer des espaces acoustiques changeants et différents

Ces types de panneaux acoustiques pourront permettre de créer une « séparation phonique » entre musiciens et de diminuer le temps de réverbération de la live room.

Pour atténuer le temps d réverbération de ce qui est en dessous de 200 Hz et ainsi avoir des basses et des grosses caisses plus précises à la prise de son, tu pourras également disposer de basstrap dans les angles de la pièce.

Pour garder l’intelligibilité de la voix si la pièce absorbe déjà trop les fréquences aiguës il est bon d’utiliser un panneau acoustique mural qui n’absorbe pas ces aigus, ce sont des panneaux acoustiques hybrides qui font de l’absorption dans les fréquences médiums et de la diffusion sur les aigus.

Diffuseur acoustique de studio

Un des plus gros problèmes que l’on rencontre dans une pièce non adaptée à l’enregistrement sont les surfaces parallèles, murs parallèles et sol / plafond parallèle. Ça crée toute une série de problèmes acoustiques dont l’écho flutter (écho indésirable qui produit un son métallique). Il suffit de taper dans les mains et d’ecouter pour s’en rendre compte.

Pour pallier ce problème il est bon de casser les surfaces parallèles murs, plafond et sol à l’aide de diffuseurs acoustiques que ce soit en control room au plafond au-dessus du point d’écoute et sur les murs arrière, droit et gauche, ou contre les murs de la live room. Il existe plusieurs types de diffuseurs :

  • Les diffuseurs de Schroeder classique qui cassent les ondes dans une direction
  • Les diffuseurs QRD ou Quadratique qui cassent les ondes dans plusieurs directions

Le bois dur et massif sera plus efficace que les diffuseurs en polystyrène ou autres mais pour des raisons de budget et de légèreté notamment pour le panneau acoustique de plafond le diffuseur acoustique en EPS peut être une alternative.

Pour couvrir de grandes surfaces de mur le panneau acoustique mural de Schroeder classique est une bonne solution.

Pour peaufiner ou pour travailler plus précisément sur certaines plages de fréquences il peut être une bonne idée d’ajouter des diffuseurs quadratiques au plafond ou sur les murs :

Avant et après correction acoustique d’une control room

control room mixage
traitement acoustique
Traitement acoustique controle Room LEDE
Source Hofa : https://hofa-akustik.de/

Voici un exemple de ce à quoi pourrait ressembler une cabine de mixage, avec des basstrap dans les angles de la pièce, des panneaux acoustiques absorbants aux premières réflexions murs et plafond, et des diffuseurs acoustiques derrière soi. Le résultat pourrait être amélioré avec l’ajout d’absorption derrière les enceintes et le découplage des enceintes au mobilier en les posant sur des pieds d’enceintes dédiés.

Pour nous aider à nous rendre compte de l’efficacité d’un traitement acoustique adapté Hofa met à disposition des extraits audio sur son site :

Avant après traitement acoustique : https://hofa-akustik.de/en/audio-examples-control-room/

Avant et après correction acoustique d’une live room

live room
panneau acoustique
Traitement acoustique dans une grande salle de prise de son

Des extraits audio sont également disponibles dans le cas d’une live room.

Avant et après traitement acoustique : https://hofa-akustik.de/en/audio-examples-live-room/

Exemple de mesures effectuées avec REW, cas concret

Les mesures s’effectuent, avec un micro de mesure placée au point d’écoute, à l’aide du logiciel on balance un sweep (son balayage des fréquences de 20 Hz à 20000 Hz)

Réponse en fréquence 
Logiciel de mesure REW
Réponse en fréquence REW

Il y a une perte d’aigu à partir de 10Khz peut être due à trop de matériaux d’absorption, moquette, rideaux, pou panneaux absorbant.

On voit également que la courbe diminue en dessous de 40 Hz ce sont la limite des enceintes, pour étendre le son à 20 Hz il faudrait ajouter un caisson de basse.

Le creux à 70 Hz pourrait peut-être régler avec l’ajout de basstrap ou le déplacement des enceintes et du point d’écoute.

Pour lisser les médiums et médium aigu il pourrait être bon d’ajouter des diffuseurs acoustiques adaptés à ces fréquences.

Courbe RT60 REW
Courbe RT60 REW

Ici il serait bien de baisser un peu le temps de réverbération dans les basses fréquences en dessous de 200 Hz à l’aide de basstrap.

Waterfall
Logiciel de mesure REW
Waterfall REW

Le Waterfall est la visualisation simultanée en 3D de la réponse à la fréquence et du temps de réverbération.

Conclusion

Un traitement acoustique en studio est un subtil mélange d’absorption et de diffusion. La perfection n’existe pas, mais on peut grandement améliorer les résultats d’une prise de son ou d’un mixage audio avec l’ajout de panneaux acoustiques adaptés. La boîte française PYT Audio fabrique également du traitement acoustique. L’achat de panneaux a un coût non négligeable, pour les plus bricoleurs il y aura toujours possibilité de s’en fabriquer à moindre coût.



Pour en apprendre plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.