L'or de l'autre cover

 

L’or de l’autre

Bonjour,
Nous sommes très heureux de vous annoncer la sortie d’un nouveau single intitulé  : L’or de l’autre


En précommande le 14/09 sur iTunes
En exclusivité sur Spotify le 21/09
Clip le 21/09
Sur toutes les plateformes le 05/10

https://www.piegeareves.fr/release/lor-de-lautre/

L’or de l’autre

Habitants d’autres temps, d’autres villes et villages
Perdus dans les idylles, d’autres filles à l’abordage
C’est la panacée des lucides
Les poches comme des terres arides

Artisans aux mains d’or et la Chine aux mains d’ange
Perdus dans les efforts, on troque le faux dans les échanges
Monnaie courante dans la masse monde
On prend des jours pour des secondes

Ouvriers à la chaîne, encrassés à la tâche
Usure à clefs allen, délocalise ou je m’attache
Tenus à crans sous la menace

Sur fond de crise et de marasme

Bien-pensants bien sapés, dirigeants érigés
A l’effigie identitaire, écrasent petits plus bas que terre
J’ai des problème d’égocentrisme
Et j’en abuse j’ai du charisme

Ref : Avec la terre entre nos mains
On se bat pour l’or de l’autre, pour le pétrole de l’autre
Et puis la mer, ne raconte plus rien
Sinon les brèves des comptoirs d’antan qui rejaillissent parfois

Petite pute bien gaulée, dans des lieux malfamés
Décidément maquée, ouvre son corps pour affamés
Amours d’un soir pour esseulés
Fin de soirée pour assoiffés

Femme moderne mal baisée, solitude prononcée
Déjà trois fois maman, ouvre son cœur pour bel amant
Metro, boulot, bistrot, marmot
Bureau, coco, KO, dodo

Musicien travesti, troubadour accompli
Recherche gloire à tout prix, tambour battant réal TV
Retourne sa veste pour show business,
Coup de projecteur sur son altesse

Populace ébranlée plus de place étranglée
De la soupe dégueulasse, nourrie aux sachets desséchés
Dealer de zone pour RSA
Béton armé et formica

Ref : Avec la terre entre nos mains
On se bat pour l’or de l’autre, pour le pétrole de l’autre
Et puis la mer, ne raconte plus rien
Sinon les brèves des comptoirs d’antan qui rejaillissent parfois

Étudiant 25 ans, cerveau tout équipé
Énarque postérité, avait des principes bien fondés
La politique a délavé
Être humaniste c’est démodé

Citoyen de ce temps, de nos villes et villages
Argent comme égérie, j’ai nommé monde d’aujourd’hui